Votez!

Sanction confirmée pour le gendarme qui avait enquêté sur un de ses subordonnés

PAPEETE, le 13 février 2018. Le tribunal administratif a rejeté ce mardi la requête du gendarme qui demandait l'annulation d'une décision du commandement de la gendarmerie. En septembre 2016, ce gendarme de Tahiti avait été sanctionné de 20 jours d’arrêts. Sa hiérarchie lui reprochait d'avoir enquêté sur un de ses subordonnés en toute discrétion. Tout avait commencé en janvier 2016, lorsque ce gendarme de Tahiti interpelle trois jeunes à son domicile. Parmi les trois comparses, se trouve le fils d'un des collègues du gendarme, qui est son subordonné. Après...

Lire la suite...

Share |

Publié Par: Tahiti-Infos - Tuesday, 13 February, 2018